The CBd
Nagy 2000 on CBd-8
Á. M. Nagy, 'Une gemme votive de l'époque impériale', Eirene 36, 2000, 134-146, 134, 136.

Dans la partie supérieure droite de la gemme, un personnage masculin plus grand que les autres est représentée de profil. Vêtue d'une tunique courte avec, peut-être, un manteau rejeté sur l’épaule gauche, il a la jambe droite pliée et avancée, tandis que l'autre reste tendue en arrière, dans une attitude dynamique évoquant son arrivée ou son approche. Son bras droit est lancé en avant, paume ouverte. Dans sa main gauche il tient une torche enflammée reposant dans le creux de son bras. Derrière son coude gauche plié, on aperçoit un objet circulaire, probablement un caducée sommairement dessiné, dont la hampe est posée sur l’avant-bras. Le personnage regarde devant lui. Il est coiffé d'une parure difficilement identifiable (bandeau ou petasos?). Sous ce personnage, une deuxième image nous montre un homme vêtu d'une tunique courte, agenouillé en position d'orant devant une statue d’Hécate triformis (représentée avec trois têtes, trois corps et six bras) coiffée de trois poloi. Chaque main supérieure brandit un fouet, celles du milieu serrent un poignard, tandis que les deux mains inférieures tiennent chacune une torche allumée et retournée. A côté de cette statue, la troisième partie de la composition représente un homme en tunique courte, debout en position d'orant, les bras tendus en avant, devant un autel flanqué de torches incandescentes. Quelques indices laissent supposer que les deux orants représentent le même individu : les deux personnages sont à la même échelle, les scènes où ils figurent sont d'un format plus petit que celui des autres, leurs vêtements et la forme de leur tête sont semblables. La quatrième image prend toute la partie gauche de la gemme. Deux figures féminines y sont présentées de face, superposées l’une au-dessus de l’autre. Chacune porte une tunique longue, resserrée sous la poitrine. Leurs cheveux sont coiffés en deux nattes. Entre ces deux personnages, on voit de face, la représentation d’une tête, dont les cheveux sont également nattés. La gravure de la base du cou indique clairement que l'on a bien voulu représenter seulement une tête avec des nattes et non pas un personnage caché par les autres. En bordure de la gemme, une troisième femme se tient à droite des deux figures féminines, debout de profil, son regard arrivant à la hauteur de la gravure de la tête. Elle porte une longue tunique, sans ceinture, ainsi qu'un manteau long rejeté sur les épaules. À la différence des deux autres, ses cheveux sont ramassés en chignon sur la nuque. Elle tend ses bras en avant, alors que les deux autres ont les mains levées au dessus de leur tête, mais dans les trois cas, les mains sont toujours ouvertes. Dans la moitié supérieure de la gemme, au milieu des personnages, on lit l’ inscription suivante : Ophelimus / ex viso numi / nis posuit.
Last modified: 2011-08-16 04:38:46
Link: classics.mfab.hu/talismans/pandecta/21